Tourisme : la France ne connait pas la crise

J’ai remarqué cette année encore que le secteur du tourisme était en nette progression. Entre les prestataires qui deviennent de plus en plus nombreux à prendre le secteur d’assaut et le nombre de touristes qui croit chaque année, je constate que la crise n’a pas vraiment eu d’effets négatifs sur le tourisme.

J’ai tout de même tenu à vérifier tout ça pour être certain de ce que j’avance. Je n’ai pas eu à chercher longtemps avant de trouver ce qu’il me fallait. En naviguant un peu sur le web je suis donc tombé sur quelques chiffres qui m’ont convaincu que le tourisme était en période de rush depuis quelques années. Je vous donne plus de détails dans la suite de cet article !

Les entreprises spécialisées tourisme

Voilà le truc : les premiers qui se frottent les doigts de cet intérêt croissant pour le tourisme sont les pros qui s’installent un peu partout, pourvu que ça puisse leur donner de la visibilité. Du coup, vous pouvez penser que les restos sont les premiers à fleurir un peu partout pour se faire leur part du gâteau. Ce qui n’est pas faux, dans la mesure où les établissements de restauration sont ceux qui attirent le plus de touristes.

En France, le domaine de la restauration a même pris un sacré coup en hausse par rapport à tous les autres. Il y a de quoi vouloir se lancer si vous êtes à la recherche d’une activité lucrative. Dans le même temps, les débits de boisson ainsi que les transports ont aussi bénéficié des avantages que leur offre le tourisme. De même, je pense que les agences de voyage ne sont pas en reste dans la mesure où leurs activités sont plus conséquentes.

Tourisme et création d’emplois

J’ai aussi fait la remarque que les activités liées au tourisme créaient de nouveaux emplois chaque année. Vous vous doutez bien que la capitale arrive en pole position quand il s’agit de prodiguer des emplois dans le secteur touristique.

Les chiffres qui sont tombés sous mes yeux montrent clairement qu’il y a de très nettes augmentations à Paris par rapport au reste de la France. La zone environnant la capitale enregistre plus de 400.000 nouveaux emplois rien que pour l’année 2014. Je vous parie tout ce que vous voulez que les chiffres sont déjà plus imposants à l’heure qu’il est !

Comments
  1. 5 mois ago

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *